Compte rendu du Conseil de Quarier Avril 06

Publié le par Mme Yannick Pavelck

Compte rendu du conseil de quartier Montparnasse Raspail
du 4 avril 2 006, à l’école élémentaire, 24 rue Delambre
 
·        Présents : 13 membres
Habitants : Mme Odile Baudel, Mme Eliane Bovagne, M. Georges Bergeron, M. Jean-François Moreau
Associations : Mme Parvine Kalandari, M. Jean-Pierre Demarquet, M. Hervé de la Moissonnière, M. Dreux
Socio-économiques : , M. Almaviva Frédéric, M. Philippe Tesson,
Elus : Mme Christine Villard, M. Claude Lévy
La Présidente : Mme Yannick Pavelck
Assemblée : 80 personnes
Présence de M. Pierre Castagnou, de Mme Geneviève Bellenger et de Romain Paris
 
Projet immobilier Diocèse/Cogedim sur la maison de retraite Marie-Thérèse :
Frédéric Almaviva rappelle que la Maison Marie-Thérèse est une maison de retraite pour ecclésiastiques fondée par Madame de Chateaubriand sous la Restauration, établissement qu’elle légua au Diocèse de Paris. Le Diocèse souhaite construire un nouveau bâtiment pour accueillir les pensionnaires, dans le prolongement de l’immeuble moderne construit au début des années 1990 côté Bd Raspail (mitoyen des ADP). Pour financer cette construction, le Diocèse souhaite vendre 2 parcelles à la Cogedim pour y construire 2 immeubles modernes d’appartements : un immeuble de 6 étages et 13 logements dans le prolongement de la Chapelle et un immeuble de 5 étages et 15 logements le long de l’avenue Denfert-Rochereau. Ces immeubles nécessitent la destruction de bâtiments anciens, de 3 et 1 étages. Des permis de démolir et de construire sont en cours d’instruction. Frédéric Almaviva présente des photographies des bâtiments actuels, les plans du projet et les simulations dessinées par la Cogedim.
Patrick Rimbault, directeur de la Maison de Retraite, souligne que les chambres des pensionnaires sont réparties dans plusieurs bâtiments. Ce qui engendre beaucoup de déplacements pour le personnel de la Maison. Monsieur Myon, représentant de l’évêché souligne la nécessité de moderniser la Maison Marie-Thérèse et le désir du Diocèse de conserver la maison de retraite dans Paris. Il précise que le bâtiment principal, dit Sainte-Marie, au centre du parc, n’est plus aux normes, or il ne peut être modifié car il est protégé (protection dite « Ville de Paris »). Il en est de même pour le bâtiment des religieuses ; l’Architecte des Bâtiments de France s’oppose à toutes modification. Il précise que si 2 des 3 bâtiments envisagés empiètent sur les jardins, la surface protégée au titre des EVP (« espace vert protégé ») dans le projet de PLU est maintenue.
Georges Viaud, président de la Société Historique et Archéologique du XIVème (SHA), souligne l’importance historique de ce parc et des bâtiments. Il informe l’assemblée de la franche opposition de la Société Chateaubriand à ce projet. Il rappelle que le legs de Madame de Chateaubriand au Diocèse s’est fait sous condition d’usage de maison de retraite pour ecclésiastiques. Or, 2 immeubles seraient construits à usage d’habitation privée. Il précise savoir que des descendants des Chateaubriand envisagent une action en justice pour faire annuler le legs.
Patrice Maire, président de l’association de sauvegarde du patrimoine Monts14, s’indigne de la médiocrité architecturale des bâtiments envisagés. Il souligne leur absence totale d’intégration dans un site exceptionnel.
 
Pierre Castagnou rappelle que c’est le Maire de Paris qui délivre les permis de construire et que son propre avis n’est que consultatif. Il souligne que moderniser la Maison Marie-Thérèse est une nécessité que chacun doit comprendre. Toutefois, il souligne que la Commission du Vieux Paris a exprimé un avis très défavorable à ce projet. Cet avis, ainsi que ceux de la Société Chateaubriand, et de 2 associations importantes de l’arrondissement (SHA et Monts14) ne sont pas anodins. Il rapporte les réticences sur ce projet exprimées en public par un des adjoints de M. Delanoë. Et pense donner un avis défavorable en tant que maire d’arrondissement.
 
Projet de vente à la découpe de l’immeuble situé au n°26 rue du Commandant Mouchotte :
Mme la Secrétaire de « l’association des locataires de Mouchotte » explique que le bailleur « Gessina » de 316 appartements a décidé de les vendre. La grande majorité des locataires étant âgés ou trop jeunes, ne peuvent accéder à la propriété et demandent à la Mairie de Paris d’utiliser son droit de préemption et d’acheter ces appartements. Une pétition de 242 signatures appuie cette demande.
M. le Maire répond que l’opération de vente à la découpe est un phénomène très dangereux qui porte atteinte à la mixité sociale et réduit le parc locatif obligeant les locataires à quitter la capitale. La pétition des locataires de Mouchotte prouve l’importance du problème.
La Ville de Paris a déjà acheté 8.000 logements répartis dans de nombreux immeubles pour agrandir le parc locatif et social de la Ville. Elle a fait savoir au bailleur actuel du n°26 de la rue du Commandant Mouchotte qu’elle envisageait de se porter acquéreur de cet immeuble.
 
Projet de réaménagement du parking souterrain Gaîté-Montparnasse :
A ce jour, en automobile ou en tant que piéton, les conditions d’accès au parking découragent ceux qui souhaiteraient éviter les inconvénients du stationnement rare en surface. La société Vinci gère ce parc de stationnement depuis des années, mais le contrat venant d’être renouvelé souhaite améliorer les conditions d’accès et de stationnement.
Une nouvelle signalétique interne et externe sera installée. Les accès seront sécurisés : vidéosurveillance, personnel présent 24h/24, portes anti intrusion. De nouveaux services seront proposés : l’accueil sera situé en cœur de parking avec prêt de vélos, la zone pour motos sera sécurisée, des toilettes seront créées pour les usagers.
De façon générale, les conditions d’accès pour les véhicules et les piétons seront simplifiées
Le stationnement sera désormais accessible de jour comme de nuit après la fermeture du centre commercial.
L’accès piéton en haut de la rue Mouchotte sera complètement rénové et les ascenseurs seront modifiés pour desservir le niveau piéton des dalles et la passerelle menant à la Gare.
Un accès réservé du côté de la rue Vercingétorix avec ascenseur permettra aux abonnés du secteur J. Zay-Brancusi d’accéder directement au parking.
Des tarifs très attractifs sont prévus notamment pour les abonnés.
Vinci par cette rénovation souhaite créer un lieu convivial, sûr, gai, et ouvert à ce qui se passe dans le quartier par le biais de services associés et d’espaces ouverts aux informations locales ou culturelles
 
Questions diverses :
·        Mme Bellenger annonce le report en mai, des travaux de réaménagement des trottoirs du Bd Raspail, vœu de notre Conseil de Quartier.de décembre 2 004. Ils dureront 3 mois. Mme Bellenger précise que le Comité Vélo, composé d’associations de cyclistes, d’élus et de techniciens de la Ville, a proposé un réaménagement de la rue Emile Richard.
·        Un habitant demande des précisions sur la politique adoptée pour le ravalement de l’immeuble abandonné rue Poinsot.
·        Un habitant s’offusque qu’on ait le droit de laisser un être humain mijoter dans ses excréments sous prétexte que le SAMU informé ne peut rien faire au nom de la liberté de chacun à décider de sa vie?
·        Un habitant se plaint de stationnements répétés abusifs de véhicules de location devant l’agence Hertz de l’avenue du Maine. Mme Bellenger répond qu’elle est au courant de ce problème et le traite.
 
Vœu du Conseil de quartier :
Le Conseil de quartier Montparnasse-Raspail,à la réunion plénière du 4 avril 2006 demande à la Mairie de Paris d’acheter l’immeuble situé au n°26 de la rue du Commandant Mouchotte appartenant à Gécina et destiné à la vente à la découpe.
 
Le Conseil de Quartier s’est terminé à l’heure, malgré un ordre du jour chargé, aucun habitant ne s’est plaint de ne pas avoir pu s’exprimer.
 
 

Commenter cet article

MBerdah 15/09/2008 12:28

Bonjour,A la recherche d'informations sur la Maison de retraite Marie-Thérèse, je suis tombé sur le compte-rendu du conseil de quartier d'avril 06.Quelqu'un sait-il le statut de ce projet ?Cordialement. 

Karine 27/01/2007 20:14

Je viens de parcourir ton blog.